05/25/2021

NewsGuard et Publicis Groupe s’allient pour combattre la mésinformation et la désinformation pour les clients

Publicis Groupe exploite les offres de NewsGuard et HealthGuard pour apporter davantage de transparence et de confiance, et stimuler la publicité sur les sites d’actualité fiables. 

(25 mai 2021, New York) – Publicis Groupe, l’un des plus grands groupes de communication au monde, s’associe à NewsGuard pour fournir à ses clients des plateformes publicitaires plus responsables et dignes de confiance, et des opportunités de combattre l’infodémie dans les médias.   

Grâce à ce partenariat, les clients de Publicis Groupe auront accès à l’outil “Publicité responsable dans les médias” (“RANS”) de NewsGuard, un outil d’inclusion et d’exclusion à destination des professionnels du marketing élaboré par l’équipe de journalistes de NewsGuard. Cet outil fournit aux clients de Publicis Groupe une liste d’exclusion constamment mise à jour pour éviter que leurs publicités financent involontairement des milliers de sites de mésinformation et d’infox. Par ailleurs, la liste d’inclusion de RANS permet de ramener des publicités vers des sites d’actualité de qualité, qu’ils soient des marques de média internationales, ou de petits éditeurs servant des communautés d’intérêt spécifiques, qui se voient refuser des revenus publicitaires si nécessaires, en raison de la sur-utilisation du blocage de mots-clés. 

La branche santé du groupe Publicis, Publicis Health Media (PHM), a aussi noué un partenariat avec NewsGuard récemment, pour le lancement de son extension de navigateur HealthGuard, dans le cadre d’une campagne de service public, “VaxFacts”, suivant la forte augmentation des infox liées à la crise sanitaire du COVID-19 et au développement des vaccins. Les évaluations de HealthGuard et ses Étiquettes Nutritionnelles ont été intégrées dans les processus de PHM pour s’assurer que les partenaires média des clients respectent les plus hauts standards par rapport à leurs contenus, permettant aux marques et aux consommateurs d’appréhender avec plus de facilité les défis complexes en matière de santé et de bien-être, en s’appuyant sur des éditeurs dignes de confiance. 

La décision de Publicis Groupe d’incorporer les offres de NewsGuard à son portfolio pour les clients représente un engagement à les aider à dessiner de nouvelles façons – plus transparentes et crédibles – de faire de la publicité dans et aux côtés de l’actualité.

“Nous avons dépassé le seul stade de la sûreté de la marque et de la pertinence avec la marque. Désormais, nous aidons nos clients à soutenir l’intégrité de la marque à travers tout ce qu’ils font – à s’assurer que les valeurs de leur marque sont reflétées à travers tous leurs efforts publicitaires”, dit Yale Cohen, Executive Vice President, Global Digital Standards, chez Publicis Media Exchange (PMX). “Etre à même d’offrir cette valeur ajoutée à nos clients leur donnera des outils importants pour éviter la mésinformation et la désinformation, et identifier des sources d’actualité fiables”. 

“Aujourd’hui, la mésinformation dans le secteur de la santé est synonyme de vie ou de mort. Être en mesure de s’appuyer sur les outils de NewsGuard est essentiel pour s’assurer que les consommateurs comprennent mieux le COVID-19 et sont capables de trouver des informations fiables sur leur santé, quand ils surfent sur internet. Il est de notre devoir de restaurer l’exactitude et la fiabilité des contenus dans tous les aspects de notre industrie,” dit Andrea Palmer, présidente de Publicis Health Media.

Les rapports de NewsGuard ont montré que la publicité programmatique – qui représente plus de 85% de toute la publicité digitale, pour un total de 80 milliards de dollars de dépenses annuelles aux Etats-Unis en 2020 – finance actuellement la mésinformation, et prive de financements l’information de qualité. Par exemple, plus de 4.000 sociétés réputées ont accidentellement financé des sites d’infox sur le COVID-19 via la publicité programmatique pendant la pandémie, et plus de 1.000 entreprises connues ont financé le mouvement “Stop the Steal” qui a mené aux manifestations violentes du 6 janvier au Capitole, aux Etats-Unis. Par ailleurs, la plupart des catalogues publicitaires sont aujourd’hui jugés risqués en raison de listes de blocage de mots-clés comme “COVID-19,” “noir” et “gay”, coupant des revenus publicitaires vers des centaines de sites d’actualité fiables. 

“Il est évident que les outils disponibles actuellement sur le marché, dont la plupart s’appuient sur une forme d’intelligence artificielle ou la sélection par mots-clés, ne protègent pas les publicitaires contre le financement de la mésinformation — et privent en même temps des sites d’actualité fiables et crédibles servant des communautés d’intérêt spécifiques de revenus publicitaires importants, via le blocage de mots-clés”, dit Steven Brill, co-PDG de NewsGuard. “C’est pour cette raison que nous avons créé RANS, un outil qui s’appuie sur l’intelligence humaine, sous la forme d’évaluations détaillées, rigoureuses et strictement apolitiques, effectuées par des journalistes expérimentés”. 

“Nous sommes ravis de travailler avec Publicis Health Media pour donner accès à HealthGuard pendant la pandémie de COVID-19”, dit Sarah Brandt, vice-présidente exécutive de NewsGuard, chargée des partenariats. “PHM a été un partenaire idéal pour informer les gens de l’existence de cet outil permettant de protéger leurs familles des infox sur la santé, notamment sur les vaccins”.   

Le nouvel outil RANS fournit aux publicitaires des options en un clic pour exclure des milliers de sites publiant des infox et de fausses informations – dont de nombreux sites qui ne recevraient aucun soutien financier sans ces publicités involontaires – et d’inclure des milliers de sites d’actualité de grande qualité. 

Le segment “noir, asiatique, hispanique et LGBTQ+”, par exemple, permet aux publicitaires de soutenir les sites d’actualité de qualité écrivant pour ces communautés, tout en donnant accès à des audiences de grande valeur pour ces publicitaires. 

“Via la sur-utilisation de listes de blocage de mots-clés automatisées, les solutions de protection des marques existantes concernant l’actualité boycottent en fait des catalogues publicitaires de sites d’actualité de qualité servant des communautés souvent négligées par les médias traditionnels – comme les communautés noires, hispaniques, asiatiques et LGBTQ+”, dit Gordon Crovitz, co-PDG de NewsGuard. “Nous sommes très heureux de proposer la première solution d’inclusion qui vise spécifiquement à ramener de la publicité vers ces institutions importantes”.  

Les clients de Publicis Groupe peuvent utiliser les données uniques et constamment mises à jour de NewsGuard sur la crédibilité des sites d’actualité. Ces données, produites par des journalistes expérimentés, s’appuient sur neuf critères journalistiques de base qui sont apolitiques et transparents :

  • Segments d’exclusion : Pour exclure de leurs campagnes des milliers de sites identifiés par NewsGuard comme diffusant de fausses informations, apportant ainsi une solution au problème urgent des publicités soutenant les sites d’infox, et permettant d’anticiper les menaces d’attention médiatique et de contentieux avec des actionnaires. 
  • Segments d’inclusion : Pour cibler des sites d’actualité de qualité en ajoutant des milliers de sources fiables, évaluées par l’équipe de NewsGuard, et certifiées comme crédibles et sûres. Cela permet aux publicitaires d’augmenter la portée de leurs campagnes en créant des exceptions quand ils utilisent des listes de blocage par mots-clés, pour que les pages avec ces termes soient incluses si elles proviennent de sites fiables. 
  • Segment “Noir, asiatique, hispanique et LGBTQ+” : Pour ramener des publicités sur des sites de grande qualité servant des communautés d’intérêt spécifiques. Le blocage de mots-clés comme “noir”, “asiatique” et “gay” bloque des revenus publicitaires vers des centaines de sites. En utilisant les listes de sites de qualité jugés fiables par NewsGuard, les publicitaires peuvent mettre un terme à une pratique qui, concrètement, se traduit par un boycott de ces sites. 

Alors que “l’infodémie” a mené de nombreuses personnes à dire qu’elles ne se feraient pas vacciner contre le COVID-19, un groupe d’entreprises, de médias, et d’associations non gouvernementales s’est associé au lancement d’une campagne d’éducation aux médias sur les sujets de santé offrant un outil gratuit permettant à tout un chacun d’éviter la mésinformation et de prendre des décisions informées sur la vaccination.

La campagne “VaxFacts”, soutenue par PHM, permet aux familles d’avoir accès gratuitement à des ressources éducatives ainsi qu’à un outil qui les aide à éviter les infox sur les sujets de santé : l’extension de navigateur HealthGuard, créée par NewsGuard. HealthGuard fournit des évaluations de la crédibilité de milliers de sites publiant des informations et des articles d’actualité sur les sujets de santé, alerte sur ceux diffusant des infox sur les vaccins contre le COVID-19 et d’autres sujets, et guide les familles vers des sources offrant des informations faisant autorité en matière de santé. Grâce au soutien de ses sponsors, HealthGuard est disponible gratuitement jusqu’au 30 juin 2021, permettant à toutes les familles de bénéficier de cette campagne d’éducation aux medias en matière de santé, y compris celles ne pouvant pas se permettre d’acheter un abonnement annuel à HealthGuard de plus de 35 euros.

 

A propos de NewsGuard

Lancé en mars 2018 par le journaliste primé et entrepreneur des médias Steven Brill, et par Gordon Crovitz, ancien directeur de la publication du Wall Street Journal, NewsGuard fournit des évaluations de crédibilité et des “Étiquettes Nutritionnelles” détaillées pour des milliers de sites d’actualité et d’information. NewsGuard évalue tous les sites d’information et d’actualité qui représentent 95% du contenu partagé, commenté et aimé en ligne aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, et en Italie. Parmi les produits de NewsGuard figurent NewsGuard, HealthGuard, et BrandGuard, qui aide les publicitaires concernés par leur image de marque, ou encore le catalogue des principales infox en ligne, appelé Empreintes de la Désinformation (Misinformation Fingerprints™). Le groupe Publicis est un investisseur de NewsGuard. 

NewsGuard évalue chaque site en fonction de neuf critères apolitiques relatifs à ses pratiques journalistiques, à savoir notamment si le site publie de manière répétée de fausses informations, s’il corrige régulièrement ses erreurs, et s’il évite les titres trompeurs. NewsGuard attribue des points pondérés pour chaque critère et les additionne; un score de moins de 60 vaut au site une notation “Rouge”, tandis qu’un score de 60 et plus vaut au site une notation “Verte”, ce qui signifie qu’il est globalement fiable.

Les publicitaires, les agences publicitaires et les sociétés de marketing technologique peuvent acheter des licences d’utilisation du produit de protection des marques de NewsGuard, BrandGuard. Les fournisseurs d’accès à internet, les moteurs de recherche, les agrégateurs de contenu, les entreprises d’éducation, les réseaux sociaux et les plateformes de recherche peuvent acheter des licences pour offrir à leurs utilisateurs les évaluations de sites et Étiquettes Nutritionnelles de NewsGuard. Ces évaluations sont disponibles pour les consommateurs via son extension de navigateur, qui est disponible à la vente pour 2,95 euros par mois sur les navigateurs Chrome, Safari et Firefox, et via une application mobile sur les appareils Android et iOS. L’extension de navigateur est disponible gratuitement sur Edge, le navigateur de Microsoft, via un accord avec Microsoft, et les évaluations de NewsGuard peuvent aussi être consultées gratuitement via le navigateur mobile Edge. Des centaines de bibliothèques publiques dans le monde utilisent gratuitement l’extension de navigateur NewsGuard sur les ordinateurs mis à disposition du public, afin de donner davantage de contexte aux lecteurs sur les informations qu’ils lisent en ligne. Pour obtenir plus d’informations, notamment sur la manière de télécharger l’extension de navigateur, et sur notre méthode d’évaluation, visitez www.newsguardtech.com/fr.


Contact chez NewsGuard :

Steven Brill, Co-PDG, steven.brill@newsguardtech.com

Gordon Crovitz, Co-PDG, gordon.crovitz@newsguardtech.com

Matt Skibinski, Directeur général, matt.skibinski@newsguardtech.com

Carter Stone, VP, Partenariats Stratégiques, carter.stone@newsguardtech.com                              

Chine Labbe, Rédactrice en chef et VP Partenariats, Europe, chine.labbe@newsguardtech.com