Rapports pour l’OMS

Les rapports de NewsGuard pour l’Organisation mondiale de la santé

En août, NewsGuard a annoncé un partenariat avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour combattre la mésinformation en ligne sur le COVID-19 et les vaccins. Depuis, NewsGuard a envoyé à l’OMS plusieurs rapports et données illustrant les intox et les théories du complot  les plus populaires sur Facebook, Instagram, et YouTube. L’OMS a de son côté pu partager ces rapports avec les plateformes, pour les alerter sur la mésinformation qui circule chez eux. Ces rapports identifient les pages, les comptes et les groupes publics et privés aux fortes audiences qui encouragent la propagation de ces informations fausses et souvent dangereuses sur le virus et les vaccins. 

Les pages, groupes et comptes identifiés dans nos rapports les plus récents pour l’OMS sont présentés ci-dessous. NewsGuard les a repérés de plusieurs manières : en suivant la propagation des articles publiés par des sites évalués Rouge par NewsGuard (c’est-à-dire peu fiables) sur les plateformes; en identifiant les acteurs répétant et amplifiant sur les réseaux sociaux les intox cataloguées par NewsGuard dans sa base de données intitulée Empreintes de la Désinformation (Misinformation Fingerprints™); ou en suivant les recommandations de pages et de groupes faites par les plateformes aux utilisateurs. 

Ces rapports pour l’OMS montrent à quel point les réseaux sociaux, malgré leurs efforts pour contrôler ces intox dangereuses en matière de santé, continuent à submerger les utilisateurs de fausses informations sur les masques, les vaccins et le virus lui-même. 

En cliquant ici, vous pourrez lire, en anglais, des extraits de nos rapports les plus récents. Nous mettrons cette liste à jour au fil du temps. 

—Eric Effron, Directeur éditorial